Non ACCUTE CFPs

CFP: Child, Youth, and Place in Atlantic Canadian Literature (Deadline: 1 Dec. 2014)

Child, Youth, and Place in Atlantic Canadian Literature
Enfants, jeunes et lieux dans la littérature canadienne de l’Atlantique

For the full CFP, click here (*.pdf)

9th Thomas Raddall Symposium, July 9-12, 2015

Acadia University, Wolfville, NS
la version française suit

There are many varied representations of children and youth in Atlantic Canadian Literature, be they in
realistic or fantastic fiction, in (auto)biography, in poetry, in texts that incorporate illustration such as picture
books or comics: Kevin Major’s Hold Fast, David Adams Richards’s Lives of Short Duration, Christie Ann
Conlin’s Heave, Kathleen Winters’s Annabel, Lynn Coady’s Strange Heaven, Andy Jones’s Jack tales… Likewise
there are many representations of setting both realist and imaginary, critical and nostalgic: Antonine Maillet’s
Acadie, Lucy Maud Montgomery’s Prince Edward Island, Richards’s Miramichi… What do these books tell us
about childhood and youth, its spoken and unspoken challenges? About place in a geographical and social
sense? About the place of children or youth in relationships with peers, adults, institutions? About the place of
stories for or about children? And how do readers and critics respond to them?

The objective of this symposium is to open up conversations on the relations among peoples and places:
children, adolescents, adults, schools, libraries, universities, publishing houses, and their habits and habitats.
We are particularly interested in fostering dialogue among educators at all levels (pre-school through
university), librarians, editors and publishers concerning the full range of books that depict childhood/youth
and place in Atlantic Canadian Literature in both English and French.

Please send in your 500 word proposals for papers that examine representations of place in literature for and
about children/youth in Atlantic Canadian literature, your contact information, and 100 word biography to
andrea.schwenke.wyile@acadiau.ca by midnight December 1, 2014. Panel proposals are also welcome and
should include a panel overview along with proposals for the individual papers.

 

Enfants, jeunes et lieux dans la littérature canadienne de l’Atlantique
Appel à contributions pour le 9ième colloque Thomas Raddall, du 9 au 12 juillet 2015
Acadia University, Wolfville, N.-É.

On trouve dans la littérature canadienne de l’Atlantique de nombreuses représentations d’enfants et de
jeunes, que ce soit dans la littérature réaliste ou fantastique, dans des (auto)biographies, dans des textes qui
incluent des images, comme les albums ou les bandes-dessinées : Hold Fast de Kevin Mayor, Lives of Short
Durations de David Adams Richards, Heave de Christie Ann Conlin, Annabel de Kathleen Winter, Strange
Heaven de Lynn Coady, les contes de Jack de Andy Jones… De même, on trouve de nombreuses
représentations de sites, soit réalistes ou imaginaires, critiques ou nostalgiques : l’Acadie d’Antonine Maillet,
l’Île-du-Prince-Édouard de Lucy Maud Montgomery, le Miramichi de Richards… Que nous disent ces livres au
sujet de l’enfance et de la jeunesse, de ses défis dits et non-dits ? Au sujet de l’espace au sens géographique et
social ? Au sujet de la place des enfants ou des jeunes en relation avec leurs pairs, avec les adultes ou avec les
institutions ? Au sujet de la place des histoires sur ou pour les enfants ? Comment les lecteurs et les critiques
répondent-ils à ce genre de littérature ?

L’objectif de ce colloque sera d’entamer des discussions au sujet des relations entre les gens (les enfants, les
adolescents, les adultes) et les lieux qu’ils habitent, fréquentent, découvrent ou bien où ils travaillent (les
écoles, les bibliothèques, les universités, les maisons d’édition) ainsi que d’interroger leurs habitudes et
habitats. Nous souhaitons tout particulièrement encourager le dialogue entre les enseignants de tout niveau
(du préscolaire à l’université), les bibliothécaires, les rédacteurs et les éditeurs au sujet de toute la gamme de
livres qui représentent les enfants, les jeunes et les lieux dans la littérature canadienne de l’Atlantique à la fois
anglophone, francophone et acadienne.

Vous pouvez proposer un projet de communication en français ou en anglais qui étudie les représentations de
l’espace dans la littérature canadienne de l’Atlantique pour et sur les enfants et les jeunes. La proposition de
communication doit comprendre un résumé de 500 mots, vos coordonnées et une biographie de 100 mots.
Vous devez soumettre le tout à andrea.schwenke.wyile@acadiau.ca avant minuit le 1er décembre 2014.
Les propositions de séances sont aussi les bienvenues et elles doivent inclure une vue d’ensemble des
communications proposés.

Categories: Non ACCUTE CFPs

Tagged as:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s