Non ACCUTE CFPs

CFP: ACQL conference (28-31 May 2016, Calgary Congress)

Le français suit

CALL FOR SESSIONS AND PAPERS

Engaging Society through Literature and Criticism

Association for Canadian and Québec Literatures Annual Conference

May 28-31, 2016
University of Calgary
Calgary, Alberta

As ground zero for debates about oil sands, energy, and the environment, Alberta, the site of Congress 2016, inspires us to explore the roles that literature and criticism have played over time as vehicles for intervening in sociopolitical debates or establishing discursive agency. Throughout the literary histories of Canada and Québec, how have writers, critics, or theorists intervened in issues that have shaped their respective communities? As the fora at which scholars have traditionally made their voices heard, literary associations have also arguably played an important role in shaping the terms of intellectual, affective, and ethical response. From the literary and historical societies of the nineteenth century to literary associations such as ACQL in the twentieth and twenty-first, how, if at all, have amateur and professional organizations remained socially relevant? The Western Canadian and Franco-Albertan milieu of this year’s conference implicitly invites us to think meaningfully about regional literary and critical centres in relation to the past, present, and future of literary associations such as ACQL. Whether in relation to literary historical events or to recent issues and debates, this year’s conference encourages us to reflect on the roles that creative writers and literary critics have played over time in variously shaping or redefining the terms of social engagement in Canada and Québec.

Papers might address the following questions, but are not limited to them:

  • How do we trace the creative and intellectual impact that oil sands, fracking, and resource extraction have had on literature and scholarship?
  • To what extent have the literatures of Canada and Québec been shaped by authorial intervention into social issues or debates of contemporary relevance?
  • How would we describe the scholarly and intellectual legacies of amateur and professional literary associations in Canada and Québec?
  • How have regional literary and critical centres shaped the development of Canadian and Québécois literatures and scholarly disciplines?
  • From affect theory to posthumanism, globalization studies to postnationalism, how have theorists engaged in, or even helped to determine, issues of contemporary significance?
  • What lessons can the past teach us about the social roles of literature and criticism in Canada and Québec?

We also welcome proposals for member-organized sessions on topics related to any aspect of Canadian and Québec literatures. Calls for member-organized sessions should be no more than 200 words. They are due on or before 15 November 2015 and will be posted on the ACQL website.

Please send paper proposals (no more than 300 words) with a short biography and a 50-word abstract in Word or RTF to one of the coordinators listed below by 1 February 2016.

All paper or session proposals can be written in French or English. Those who propose papers or sessions must be members of the ACQL by 1 March 2016. See the ACQL website (www.artsites.uottawa.ca/alcq-acql/en/) for membership and registration information.

Coordinator (English)
Professor Andrea Cabajsky
Department of English
Université de Moncton
19 Antonine Maillet Ave.
Moncton, NB
E1A 3E9
Telephone: (506) 858-4250
Fax: (506) 858-4166
e-mail: andrea.cabajsky@umoncton.ca

Coordinator (French)
Professor Sylvie Bérard
French Studies
Trent University
1755 West Bank Drive
Peterborough, ON
K9L 1Z6
Telephone: (705) 748-1011 x7383
Fax : (705) 748-1630
e-mail: sberard@trentu.ca


APPEL À PROPOSITION D’ATELIERS ET DE COMMUNICATIONS

L’engagement social et du social par la voie de la littérature et de la critique littéraire

Colloque annuel de l’Association des littératures canadiennes et québécoises

28-31 mai 2016

Université de Calgary

Calgary, Alberta

Objet de tous les débats sur les sables bitumineux, les ressources énergétiques et la préservation de l’environnement, l’Alberta, site du Congrès 2016, nous incite à explorer le rôle que, au fil du temps, la littérature et la critique ont joué en tant que véhicules d’intervention politique et d’agentivité discursive. Au gré des histoires littéraires du Canada et du Québec, comment les écrivains et écrivaines, les critiques, et les théoriciens et théoriciennes sont-ils intervenus dans des dossiers qui ont contribué à façonner leurs communautés respectives? À l’instar des forums où les universitaires ont traditionnellement fait entendre leur voix, les associations littéraires ont joué un rôle déterminant dans la constitution du discours intellectuel, affectif et éthique. Depuis les sociétés littéraires et historiques du dix-neuvième siècle jusqu’à des associations de littéraires telles que l’ALCQ au vingtième et vingt-et-unième siècles, comment les cercles amateurs et professionnels ont-ils entretenu et conservé leur pertinence? Les milieux de l’Ouest canadien et de l’Alberta francophones nous convient tacitement à réfléchir de manière dynamique aux pôles régionaux de création littéraire et de pensée critique, et à le faire en lien avec le passé, le présent et l’avenir d’associations telles que l’ALCQ. Que ce soit en relation avec des événements de l’histoire littéraire ou avec des questions et des débats récents, le congrès de cette année nous invite à réfléchir à l’influence que les écrivains et écrivaines et les critiques littéraires ont eue sur la constitution ou la redéfinition des conditions d’engagement social au Canada et au Québec.

Les communications pourront se pencher sur les questions suivantes sans devoir se limiter à celles-ci :

  • Comment pouvons-nous cerner l’impact créatif et intellectuel que les sables bitumineux, la fracturation hydraulique et l’extraction des ressources naturelles ont eu sur la littérature et la recherche?
  • Dans quelle mesure les littératures du Canada et du Québec ont-elles été façonnées par l’intervention auctoriale dans les questions sociales ou les enjeux cruciaux de la société contemporaine?
  • Comment pourrions-nous décrire l’héritage universitaire et intellectuel des associations littéraires amatrices et professionnelles au Canada et au Québec?
  • Comment les centres régionaux de littérature et de critique littéraires ont-ils contribué à donner forme au développement des littératures et des disciplines universitaires canadiennes et québécoises?
  • De la théorie de l’affect au posthumanisme en passant par les études de la mondialisation et du postnationalisme, comment les théoriciennes et théoriciens se sont-ils engagés dans les questions fondamentales de la société d’aujourd’hui voire ont contribué à les déterminer?
  • Quel enseignement pouvons-nous tirer du passé au sujet du rôle social de la littérature et de la critique au Canada et au Québec?

Nous acceptons également des séances sur des sujets liés à tous les aspects de l’étude des littératures du Canada et du Québec. Les propositions de séances organisées par des membres de l’association ne devraient pas dépasser 200 mots. Ces propositions doivent être envoyées au plus tard le 15 novembre 2015. Elles seront ensuite affichées sur le site Web de l’ALCQ.

Veuillez faire parvenir votre proposition de communication (maximum 300 mots) ainsi qu’une courte notice biographique et un résumé de 50 mots en format Word ou RTF, à l’une des deux coordonnatrices du colloque, dont les noms apparaissent ci-dessous, au plus tard le 1er février 2016.

Les propositions de communications ou de séances peuvent être soumises en français ou en anglais. Les personnes présentant une communication ou organisant une séance doivent être membres de l’ALCQ au 1er mars 2016. Veuillez consulter le site Web de l’ALCQ (www.artsites.uottawa.ca/alcq-acql/fr/) si vous désirez obtenir plus d’information au sujet des demandes d’adhésion à notre association et d’inscription à notre congrès.

Coordonnatrice (anglais)
Professeure Andrea Cabajsky
Département d’anglais
Université de Moncton
19, av. Antonine Maillet
Moncton, NB
E1A 3E9
Téléphone : (506) 858-4250
Télécopieur : (506) 858-4166
Courriel : andrea.cabajsky@umoncton.ca

Coordonnatrice (français)
Professeure Sylvie Bérard
Études françaises
Université Trent
1600 West Bank Drive
Peterborough, ON
K9J 7B8
Téléphone: (705) 748-1011 x7383
Télécopieur : (705) 748-1630
Courriel: sberard@trentu.ca

Categories: Non ACCUTE CFPs

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s